Présentation des surfaces tennis

La Fédération Française de Tennis (FFT) fêtera en 2020 son centenaire. Sport devenu très populaire, le tennis occupe une place de choix dans le cœur des Français. Et le nombre de licenciés ne dément pas, puisqu’ils sont plus d’un million d’inscrits à fouler les 32 000 terrains que compte l’hexagone. Et les surfaces des terrains de tennisont bien évolué depuis leur création.

Le Plan Qualité Tennis

Les courts de tennis en France ont connu un essor considérable avec la démocratisation de ce sport. Face à cette demande, les terrains ont été construits rapidement. Aujourd’hui, ce parc vieillissant doit être rénové. Il doit également pouvoir s’adapter au tennis pratiqué de nos jours et aux différents joueurs. La FFT a donc créé le Plan Qualité Tennis en 2001. Il s’agit d’exigences en termes de construction, destinées à toutes les entreprises spécialisées. Une démarche qualité qui garantit le sérieux et le professionnalisme dans la réalisation des travaux, et ce, pour toutes les surfaces de terrains existantes.

Les différentes surfaces de court de tennis

Les terrains de tennis ont la particularité de pouvoir être construits dans de nombreux matériaux, possédant chacun leurs caractéristiques. De la traditionnelle terre battue au plus récent gazon synthétique, en passant par la résine, les revêtements de terrain de tennis se déclinent sous toutes les couleurs et pour tous les styles de jeux. Comme toutes les surfaces proposées, elles sont conformes à la norme Norme NFP 90110.

Un court de tennis en béton poreux

Appelé également  » quick » par les amateurs de tennis, le béton poreux est la surface de court de tennis la plus répandue. Un court de tennis en béton poreux est constitué de plusieurs sections de dalles drainantes. Ces dalles sont indépendantes, mais sont liées entre elles par un joint de dilatation. Reconnu par la FFT pour ses qualités techniques, le béton poreux représente un coût faible de mise en œuvre et un faible entretien. Il s’adapte à tous les styles de jeux, du loisir à la compétition.

Une surface en terre battue

Reine des surfaces à Roland Garros, les courts de tennis en terre battue sont très résistant dans le temps. Ce revêtement se décompose en couches successives permettant un confort de jeu et une souplesse incomparable. La terre battue peut être traditionnelle, avec un ensemble de matériaux entièrement minéraux ou en terre battue artificielle. Dans cette dernière, le support aiguillé se constitue de fibres polypropylène dans lesquelles sont ajoutées des briques pilées. Imperméable, la terre battue artificielle absorbe les chocs et nécessite un faible entretien. Elle garde tous les avantages de la terre battue traditionnelle. La terre battue est la surface la plus lente, lui donnant des caractéristiques très particulières en terme de jeu.

Le gazon synthétique

Utilisée à Wimbledon, cette surface est issue d’herbes naturelles. Cependant, les courts de tennis peuvent être réalisés en gazon synthétique. Les anciens courts de tennis, comme par exemple en béton poreux, peuvent être rénovés grâce au gazon synthétique. Ainsi, ils retrouvent un aspect neuf sans investir dans de lourds travaux de réhabilitation. Il est particulièrement adapté à l’apprentissage du tennis, car il offre un jeu lent.

La résine acrylique

Les courts de tennis en résine sont qualifiés de surface dure. Le jeu sur les terrains en résine est rapide, avec une grande vitesse de balle et offre également de beaux rebonds. La résine possède aussi une bonne tenue dans le temps, un réel confort de jeu et une très bonne résistance par temps humide. Il n’est donc pas étonnant que la résine soit la surface la plus utilisée, avec le béton poreux. Elle est d’ailleurs utilisée dans plusieurs tournois du circuit ITF ou du grand chelem que sont l’Open d’Australie et l’US Open.

Consultez dès maintenant notre plaquette !

Consulter