La rénovation de terrains de foot en gazon synthétique à PontChâteau et à Savenay

Art Dan sols sportifs a livré courant juin 2020 à Pontchâteau en Loire atlantique un terrain de football en gazon synthétique Eurofield selon les règlements de la fédération française de football, le district et la ligue de football.

Fabriqué en France, le revêtement sportif est reconnu depuis plusieurs années pour garantir aux collectivités locales une durabilité et une résistance pour le plus grand bonheur des sportifs.

L’ouvrage s’est réalisé en lieu et place d’un ancien terrain de football stabilisé. Le terrain a connu différents travaux de terrassement, décapage, déblais remblais, traitement de sol, émulsion gravillonnée, drainage de fond avec matériel spécialisé puis des travaux de VRD pose de bordures, installation de la couche drainante, pose des clôtures sportives, pare ballon, main courante, équipements sportifs, but de football à 11, but de football à 8, jeu de corner, pose des abris de touche et enfin la pose du gazon synthétique Eurofield. Le public pourra circuler autour du stade par les allées réaliser et recouverte d’enrobé.

Une cuve a été installée pour récupérer les eaux pluviales afin d’en faire profiter la collectivité locale.

L’éclairage LED installé permet de profiter du magnifique terrain de football en gazon synthétique durant l’automne et l’hiver. Les économies d’énergie et la réduction Carbone ont orchestré ce projet bien menés par la maîtrise d’œuvre et le maîtrise d’ouvrage.

Même travaux engagés à Savenay située à quelques kilomètres sur un ancien terrain en herbe.

Le stade existant limitait le temps de jeu et chaque hiver les sportifs devaient laisser leurs crampons à la maison.

Fini ce temps, le sport retrouve toute sa place et les sportifs pourront foulés les surfaces de jeu toute l’année.

Fini les trous, les faux rebonds, les terrains gras, les tensions entre associations et collectivités, le terrain synthétique c’est un jeu illimité, une réduction des coûts d’entretien, moins d’intendance pour les bénévoles et plus de temps pour les agents communaux.

Leave a comment

Name*

Website

Comment