Skip links

Les sauts

Les pistes d’athlétisme sont constituées des couloirs de course sur lesquels se déroulent les différentes épreuves de vitesse appartenant à diverses disciplines sportives. Le revêtement de ce sol est le plus fréquemment composé de résine polyuréthane ou de résine acrylique. Un stade d’athlétisme abrite également un certain nombre d’autres activités parmi lesquelles différentes épreuves de saut. Sur une large surface intérieure, généralement couverte de gazon synthétique, chacun de ces sports individuels se retrouve confiné dans un coin de l’enceinte sportive. Nos installations sont effectuées après qu’un géomètre agréé par la Fédération Française d’Athlétisme ait calculé les dimensions réglementaires, ainsi que les déclivités requises pour chaque saut. Une fois que les lignes sont tracées, celles-ci ont force de référence auprès du corps arbitral et des officiels. Elles servent également de limites aux athlètes qui ne pourraient pas accomplir leurs performances en leur absence.

Le saut en hauteur

Concernant le saut en hauteur, nous prévoyons une longueur minimale de 15 mètres. La zone de réception de l’athlète qui effectue son saut, doit se situer dans la partie haute de la déclivité de la piste, c’est à dire dans la dernière zone.

Le saut à la perche

Pour le saut à la perche, la piste d’élan à prévoir est située dans une fourchette de 40 m à 45 m. Sa largeur est de 1,22 m et elle est délimitée par des lignes de couleur blanche d’une largeur de 5 cm. Sa déclivité dans le sens de la course est égale à 1/1000 dans les 40 derniers mètres, au maximum. Latéralement, la déclivité est de 1/100. Pour être homologué, le bac d’appel doit répondre à de strictes normes dimensionnelles en termes de longueur, de largeur et d’angle. S’il est constitué de bois, une feuille de métal de 2,5 mm d’épaisseur et de 80 cm de longueur, doit en garnir le fond.

Le saut en longueur et le triple saut

La piste d’élan des épreuves de saut en longueur et de triple saut, est la même. Elle fait au moins 40 m de longueur, idéalement 45 m. Sa déclivité maximale est de 1/1000 dans les 40 derniers mètres de la course et sa déclivité latérale équivalente à 1/100. Le cadre de la fosse à sable est soit en béton, soit du même matériau que la partie supérieure de la bordure souple. Le sable est fin, de granulométrie 0/2 sur une épaisseur minimale de 30 cm. Enfin, les bacs de bordure sont conçus de telle sorte à pouvoir récupérer le sable, tout en étant souples pour amortir d’éventuels chocs.

Ces chiffres rébarbatifs sont la preuve que l’installation d’une piste d’athlétisme n’est pas une opération effectuée à la légère. Le professionnalisme est de mise, nos partenaires de travail sont des experts réputés dans leur domaine et reconnus comme tels par la FFA. Le travail de précision de nos ingénieurs en bureaux d’étude, est ensuite mis en œuvre sur le terrain grâce à un matériel sophistiqué à la pointe de la technologie et à des engins de chantier adaptés.

Consultez dès maintenant notre plaquette !

Consulter