Skip links

Plancher studio d’enregistrement

La réalisation d’un studio d’enregistrement représente un vrai défi pour faire de ce lieu un modèle d’isolation acoustique. Toute la construction et notamment le plancher doit être pensé en fonction de l’environnement. Pour cela, il existe des solutions à mettre en place.

L'importance d'une bonne isolation acoustique

Lors de la conception d’un studio d’enregistrement, l’insonorisation et le traitement acoustique sont des notions fondamentales à étudier. Il convient cependant de ne pas confondre les deux. En effet, l’insonorisation isole le studio des bruits extérieurs. Le traitement acoustique, quant à lui, contribue à améliorer les enregistrements. Le principe consiste à absorber au maximum les sons environnants.

Avant de planifier la pose d’un plancher adéquat et déterminer l’épaisseur d’isolant nécessaire, des mesures sont à prendre en compte. Pour cela, il faut être en capacité de pouvoir définir la qualité de restitution du son ou comment le son va se diffuser dans la pièce. Il faut également déterminer les résonances dans la pièce, c’est à dire l’écho que peut provoquer votre environnement en fonction de sa configuration.

Si vous voulez des résultats optimales, une pièce spécialement adaptée à la musique est recommandée. Ainsi, dans un environnement propice, les mesures seront nettement améliorées. Et cette pièce idéale pour un studio d’enregistrement peut être obtenue grâce au système de la boîte dans la boîte.

Le principe de la boite dans la boite

Un studio d’enregistrement doit être totalement isolé pour une qualité acoustique maximale. Le système de la boite dans la boite part du principe de créer dans une pièce déjà existante une autre pièce qui est complètement désolidarisée. De cette manière, le studio d’enregistrement est entièrement indépendant. Il n’est alors relié à la structure que par le sol et par l’intermédiaire de plots. Il sera alors posé de préférence un plancher flottant.

Ces plots, installés au sol, empêchent les vibrations. Cette pièce ainsi construite, évite la circulation des bruits entre l’extérieur et l’intérieur et inversement. Le principe de la boîte dans la boîte nécessite toutefois un renforcement des ouvertures pour une excellente isolation phonique.

Une bonne isolation acoustique et phonique

Dans un studio de répétition et quand on pense à l’isolation acoustique ou phonique, les premiers éléments qui viennent à l’esprit sont les murs et le plafond. Pourtant, le plancher est l’élément de base sur lequel va se reposer toute la structure. Il est conseillé d’utiliser, pour le plancher, des dalles d’aggloméré qui vont reposer sur des chevrons et d’installer un faux plancher. Des amortisseurs, qui sont choisis en fonction du poids de la pièce, soutiennent les chevrons.

Afin de garantir une étanchéité totale, les jointures entre les dalles et dans le plancher d’un studio d’enregistrement doivent être parfaites. Enfin, pour réduire la réverbération sonore, les vides laissés sont remplis de laine de verre ou d’un isolant qui apportera une haute performance d’insonorisation. Cela apporte également une isolation acoustique supplémentaire.

Alors, même si toute la structure doit bien évidemment répondre à des mesures acoustiques conformes à un studio d’enregistrement, le plancher tient une place prépondérante. Sa réalisation n’est donc pas à négliger, bien au contraire.

NOS ACTUALITÉS STUDIO D'ENREGISTREMENT

Salons

Salons

En plus de ses travaux de construction, d’aménagement et de réhabilitation de grande qualité, ART
Nos chantiers

Nos chantiers

Depuis sa création, notre société ne cesse d’enchaîner les réalisations prestigieuses auprès des collectivités et

Consultez dès maintenant notre plaquette !

Consulter